Question

Newsletter

Diagnostic

Cycle de formation

Ils agissent | ENGIE

06/07/2023 - Sophie Ortini

Située à Roux le long du canal Charleroi-Bruxelles, la centrale électrique d’Amercoeur existe depuis 1968. Initialement, la production d’électricité était générée par la combustion de charbon, de gaz et de fuel. En 2009, la centrale a été entièrement transformée pour ne fonctionner qu’avec la technologie turbine gaz vapeur, et possède aujourd’hui une capacité installée de 451 MW.

Ce passage à une technologie plus propre a entrainé la disparition du parc à charbon et l’obsolescence de certains espaces historiquement dédiés au fonctionnement de l’ancienne centrale.

Certifiée ISO 14001, la centrale d’Amercoeur s’est lancée dans une démarche environnementale et en a naturellement profité pour affecter ces espaces à la préservation de la biodiversité.

Découvrez, en image, les actions menées par ENGIE dans ce cadre :

En matière de déchet aussi, l’entreprise a réalisé plusieurs actions :

  • Suppression des poubelles individuelles et mise en place d’îlots de tri sélectif à chaque étage du bâtiment
  • Organisation d’une zone spécifique pour le stockage des déchets avec limitation d’accès pour les déchets dangereux
  • Utilisation de chiffons réutilisables (MEWA) dans les ateliers

Conseils pratiques

Pourquoi s’être lancé dans la certification ISO 14001 et quelle en est la plus-value ?
« ENGIE Electrabel est le premier producteur d’énergie verte en Belgique. Cet engagement dans la transition énergétique doit selon nous s’accompagner par la mise en œuvre, dans toute notre organisation et nos sites de production, de mesures pour gérer l’impact de nos activités sur l’environnement. La certification ISO 14001 nous donne un cadre pour mettre en place un système efficace et lancer des initiatives locales sur nos installations. »

Quel conseil donneriez-vous à une entreprise souhaitant s’impliquer dans la démarche environnementale ?
« Le plus important est d’associer le plus étroitement possible le personnel aux actions mises en place. Cela peut passer, comme dans notre cas, par la création d’un comité « biodiversité » sur base volontaire. Toute entreprise dispose au sein de ses employés, des personnes sensibilisées à la question environnementale qui sont de réelles sources d’initiatives. Par exemple, après la plantation d’un verger impulsée par des membres du personnel, David Morisco, contremaître au service électrique et apiculteur à ses heures a proposé l’installation d’un rucher composé de deux ruches. »

Fabrice MINSART
Conseiller en environnement

Photo à l’appui

Contact

Cellule Environnement de l’Union Wallonne des Entreprises

Active depuis 1994 dans la
sensibilisation des entreprises
à la gestion de l’environnement

Rue de Rodeuhaie 1
1348 Louvain-la-Neuve | Belgique

environnement@uwe.be


    * Champs obligatoires