Question

Newsletter

Diagnostic

SUIVRE ET ANALYSER LES FACTURES


Il est impossible de gérer correctement ce que l’on ne connait pas !

Le suivi des données de consommations et de rejets est fondamental pour une gestion environnementale efficace. En effet, ces données constituent des indicateurs de premier plan permettant de mesurer l’évolution de l’activité et des modes de gestion de l’entreprise.

Au-delà de l’examen instantané des informations mentionnées sur les factures, l’encodage dans un tableur, l’analyse et l’interprétation graphique de ces données apportent une vision plus globale de la gestion des déchets et constituent une réelle source d’inspiration quant à l’identification de certaines mesures préventives et correctives.

Ce suivi permet notamment de mieux connaître les consommations et les coûts y afférents, d’identifier les anomalies et les éventuelles dérives de consommations, de relever d’éventuelles erreurs de facturation, de sensibiliser le personnel, de prioriser les actions d’amélioration et de vérifier l’impact positif de ces dernières.

L’eau, l’électricité, le gaz, le mazout et les déchets constituent les premiers postes à analyser. Réalisé régulièrement, ce travail est très simple et peu chronophage (quelques minutes par mois suffisent) alors que les enseignements peuvent conduire à des actions déterminantes.

Exemples : l’encodage mensuel des consommations en eau permet d’identifier rapidement d’éventuelles fuites ; l’encodage des quantités de déchets produits et des coûts correspondant permet de mettre en évidence les déchets représentant le coût d’élimination le plus important ou encore d’optimiser la taille des conteneurs et les fréquences d’enlèvement.

Ce type de suivi peut être réalisé facilement au moyen d’un tableur dans lequel sont régulièrement encodées des données issues des factures et des compteurs.

De la même manière que le diagnostic d’un médecin ne permet pas de guérir un patient, mais identifie la maladie et le traitement le plus adéquat, l’analyse et le suivi des factures ne permet pas à elle seule de faire des économies, mais elle est incontournable pour mettre en évidence des points faibles éventuels et pour définir les actions les plus intéressantes à entreprendre.

Par ailleurs, afin d’assurer un suivi efficace, il est primordial de choisir un indicateur de production pertinent (tonnage de produits finis, nombre d’heures de fonctionnement, nombre de travailleurs, indicateur climatique…). Cela permet de comparer l’évolution des paramètres en fonction de l’activité de l’entreprise notamment. En effet, une augmentation de l’activité de l’entreprise s’accompagnera probablement d’une augmentation de la consommation d’énergie ou de la production de déchets. L’indicateur permettra donc de déterminer ces corrélations.

Il n’existe pas d’indicateur idéal ! L’indicateur le plus pertinent est celui qui représente au mieux l’activité de l’entreprise. Exemple : tonnes de produits finis, tonnes de matières premières utilisées, nombre d’heures de fonctionnement, nombre de travailleurs…

Des variations significatives dans un suivi ne sont pas problématiques pour autant qu’elles soient justifiées (ex. : activité saisonnière, fermeture annuelle, période de travaux, évacuation ponctuelle de déchets…) ! D’où l’intérêt de corréler ces informations à un indicateur.


La Cellule Environnement de l’UWE a développé des tableurs Excel de suivi qui permettent d’encoder toutes les informations pertinentes en ce qui concerne la gestion des déchets (quantités, coûts ventilés…), les consommations d’eau ou d’énergie et d’obtenir des tableaux de synthèse et des graphiques d’analyse de ces informations.

Contact

Cellule Environnement de l’Union Wallonne des Entreprises

Active depuis 1994 dans la
sensibilisation des entreprises
à la gestion de l’environnement

Chemin du Stocquoy 3
1300 Wavre | Belgique

T +32 (0) 10 47 19 43
environnement@uwe.be







* Champs obligatoires