Question

Newsletter

Diagnostic

SERD 2018 | #4 STÛV

22/11/2018 - Olivier Cappellin

Tout au long de cette Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, nous vous proposons de découvrir chaque jour une entreprise qui a mis en place des actions de prévention des déchets. Aujourd’hui, focus sur la société Stûv.

Stûv fabrique sur son site de Bois-de-Villers des poêles à bois et à pellets et des inserts au bois et au gaz. De grandes réflexions ont été menées afin de revoir la manière dont les matières entrantes et sortantes peuvent être conditionnées dans le but de réduire les quantités de déchets.

  • Localisation : Bois-de-Villers et Floreffe
  • Secteur d’activité : Fabrication de poêles, foyers, inserts et cheminées
  • Date de création : 1983
  • Nombre de travailleurs : 100

Collaboration avec les fournisseurs

Une première action réside dans l’utilisation de racks réutilisables et empilables pour le transport des marchandises entrantes. Des rehausses permettent d’adapter la hauteur du conditionnement aux types de pièces à transporter. En pratique, Stûv fournit les conditionnements avec un plan de palettisation aux fournisseurs afin que ces derniers connaissent avec précision comment les racks doivent être chargés. Ce système permet de transporter les composants de 15 foyers sur quelques m² dans le camion.

En outre, les fonderies qui fournissent les pièces de fontes des foyers privilégient l’utilisation de caisses en bois (europalettes avec rehausse) pour la livraison des pièces chez Stûv. Ces caisses sont ensuite récupérées par le fournisseur pour le transport d’autres pièces chez les clients.

Logistique interne

Un autre axe de travail est le conditionnement des pièces en cours de production au sein même de l’usine Stûv. L’entreprise a, pour ce faire, choisi de fabriquer et d’utiliser des supports réutilisables sur mesures.

Elle récupère également pour un usage interne certains matériaux issus des emballages des matières premières comme les petits mousses servant à protéger les vitres des futurs foyers.

Conditionnement pour les expéditions de produits finis

Un troisième type d’action concerne le conditionnement des produits sortants. C’est ainsi que pour le transport des foyers, l’entreprise utilise un seul type d’emballage en carton pour six modèles de foyers différents. Elle ne cumule donc plus différents formats de cartons qui ont leurs spécificités propres en fonction du type de pièces.

De plus, lors d’un diagnostic « emballages » réalisé par le Centre d’emballage XIOS Hogeschool Limburg, Fost plus et VAL-I-PAC, l’entreprise a réussi à identifier que pour éviter que les buses (conduits de fumées en acier, entre 2 et 6m de long) ne cassent lors du transport, l’emballage devait être plus élaboré (avec des cales sous forme de deux demi-V). L’utilisation de carton a alors été privilégiée par rapport à la mousse de polystyrène pour la qualité des matériaux et la recyclabilité. Le taux de casse a alors été réduit sous le seuil de 1%

La récupération des matériaux est aussi monnaie courante pour les expéditions chez les clients. A titre d’exemple, le polystyrène expansé provenant des emballages des matières premières est réutilisé comme système de calage pour certains produits finis.

Enfin, l’entreprise teste des bacs réutilisables et entièrement démontables en plastique pour remplacer les europalettes et le film étirable. Ceux-ci peuvent reprendre une charge pouvant atteindre les 500 kg et sont facilement empilables dans les camions de transport. Lors de ce test, l’entreprise a de ce fait multiplié par trois le nombre de pièces pouvant être transportées dans chaque camion (trois bacs superposés au lieu d’une palette unique non gerbable). Les résultats sont positifs et ce système devrait être adopté plus largement à l’avenir.

Mais encore…

Voici d’autres actions de prévention des déchets mises en place dans l’entreprise :

  • utilisation de chiffons lavables et réutilisables ;
  • récupération de certains fûts de peinture pour en faire des poubelles ;
  • utilisation de dégraissants moins toxiques ;
  • impression des notices en noir et blanc, uniquement dans la langue souhaitée par l’utilisateur, recto/verso et sur du papier recyclé ;
  • réalisation d’essais pour diminuer les quantités de solvant dans les peintures utilisées.

Inspirés par ce témoignage ?
Vous aussi passez à l’action. Chaque geste compte !

Besoin d’aide ? Contactez-nous !

Contact

Cellule Environnement de l’Union Wallonne des Entreprises

Active depuis 1994 dans la
sensibilisation des entreprises
à la gestion de l’environnement

Rue de Rodeuhaie 1
1348 Louvain-la-Neuve | Belgique

T +32 (0) 10 47 19 43
environnement@uwe.be







* Champs obligatoires