Question

Newsletter

Diagnostic

INASEP


Date de dernière modification : février 2020

Présentation des activités

L’intercommunale Namuroise de Services Publics (INASEP) a été créée en 1978 et est composée de divers métiers. Elle gère la production et la distribution d’eau pour plus de 38.000 ménages, et est organisme d’assainissement agréé (égouttage, collecte et assainissement des eaux usées) sur la Province de Namur. L’INASEP a également son laboratoire d’analyse des eaux propres et usées, ainsi qu’un bureau d’études traitant des voiries, des bâtiments et des espaces publics.

Ainsi l’INASEP exploite entre autres 105 stations d’épuration, 307 stations de pompage ou encore 461 kilomètres de collecteurs.

L’intercommunale a mis en place un système de management environnemental depuis 2006. 91 stations d’épuration sont à l’heure actuelle enregistrées EMAS, un nombre croissant chaque année avec les nouveaux ouvrages pris en exploitation.

Principales actions environnementales

La gestion multi-sites de l’INASEP implique des actions environnementales globales, mais également des actions adaptées à chaque site afin de s’inscrire dans la démarche d’amélioration continue. Le système de management environnemental permet de traiter un ensemble de données et d’avoir une vue complète sur son fonctionnement. Les consommations ou encore les rejets sont par exemple suivis.

Des objectifs spécifiques et des actions ont été définies par l’INASEP, leur atteinte est mesurée chaque année et publiée dans la déclaration environnementale – résultats annuels.

De nombreuses autres actions ont été réalisées pour minimiser l’impact environnemental de chaque station d’épuration individuellement. Les actions et analyses complètes sont disponibles dans la déclaration environnementale : Résultats 2018. En voici un extrait pour 2018 :

Energie – Climat

  • Production d’électricité via panneaux solaires et turbines avec utilisation in situ de cette énergie, soit plus de 171 850 KWh depuis 2015.
  • Consommation de carburant divisée par deux entre 2011 et 2018 suite à la rationalisation des déplacements, la réorganisation des tournées d’exploitation, ou encore la mise en place du contrôle à distance pour éviter le déplacement sur site.
  • Mise en place d’une politique d’achat de véhicules de service électriques.

Biodiversité

  • Aucun pesticide utilisé sur l’ensemble des ouvrages gérés par l’INASEP.
  • Fauchage tardif réalisé sur l’ensemble des sites disposant d’espaces enherbés suffisants.
  • Aménagement de nichoirs à chauve-souris sur 7 sites.

Sensibilisation – Communication

  • Participation aux « Journées wallonnes de l’eau » en permettant aux visiteurs de découvrir trois stations d’épuration.
  • Engagement dans le Club EMAS Wallonie co-créé par l’INASEP & Paulus depuis 2017 afin de regrouper les organismes EMAS pour faire connaître ensemble cet engagement, susciter l’adhésion de nouvelles entreprises et partager les bonnes pratiques.
  • Sensibilisation du personnel via des formations (tri des déchets, instruction de sécurité…).

En 2 questions

D’après vous, quels sont les avantages, pour une entreprise, à mettre en place un SME ?

« Un SME va permettre de formaliser les bonnes pratiques, et d’avoir une démarche environnementale structurée. Cela permet à l’ensemble des employés de travailler dans le même sens. Cette manière de fonctionner est propice à la germination de nouvelles idées, et donc à l’amélioration continue de son organisation. L’INASEP a perçu EMAS comme une réelle opportunité pour se challenger, mais également pour tendre vers l’excellence environnementale. »

La certification est accompagnée d’audits internes et externes, quels sont leurs rôles ?

« Les audits internes sont d’abord un filet de sécurité et permettent de détecter les éventuelles dérives et oublis. C’est surtout l’occasion de valoriser les résultats obtenus, les actions mises en place ainsi que les projets réalisés par chacun. La vérification des chiffres dans le cadre de l’audit externe EMAS permet de confirmer les données et d’apporter crédibilité et valeur au travail effectué. Ces audits sont également un partage d’expériences et de réflexion qui nous permettent d’avancer avec du recul et de nous enrichir avec des idées venant d’autres structures. »

Clémentine PROUTEAU
Responsable EMAS

Contact

Cellule Environnement de l’Union Wallonne des Entreprises

Active depuis 1994 dans la
sensibilisation des entreprises
à la gestion de l’environnement

Rue de Rodeuhaie 1
1348 Louvain-la-Neuve | Belgique

T +32 (0) 10 47 19 43
environnement@uwe.be







* Champs obligatoires